.

Test de partage de livres sur LinkedIn

Publié par Mouahé Régis KONAN

J’ai souvent vu des annonces de partage de livres sur le réseau social professionnel LinkedIn. La question que je me suis posée est « Quel est le but réel de ces partages ? ».

 

 

La manière dont l’annonce était faite ressemblait à un code. Il y avait juste une image de livres accompagnée parfois d’un commentaire basique : « X livres essentiels ». Dans certains cas, il n’y avait aucun commentaire accompagnant l’image. Et cela m’a toujours surpris de voir que bon nombre de personnes donnaient leur adresse électronique dans le but de recevoir les livres en PDF dans leur boîte électronique ou un lien de téléchargement.

Quel était donc le but réel de ces partages ? Etait-ce une technique d’ingénierie sociale pour récolter des adresses électroniques ? Pour savoir quels étaient les besoins des internautes ? Pour piéger les participants ? Etc. J’ai décidé de faire un premier test pour tirer quelques conclusions.

 

Le test

 

Pour appâter le maximum de personnes, il faut de bons livres et une bonne annonce, une annonce qui balaie un large spectre d’hypothèses.

Choix des livres : Mon choix s’est porté sur la Collection Nouveaux Horizons. Il s’agit des livres des meilleurs auteurs américains en version française. La Collection couvre de nombreux domaines donc elle fait l’affaire.

Les livres : J’ai choisi 8 livres que j’avais déjà lus. 7 d’entre eux avaient fait l’objet d’article sur mon blog. Si des questions m’étaient posées, je pouvais indiquer aux demandeurs ce qu’ils pouvaient en retirer. Ce sont : Comment développer son leadership, Petit Eloge de la responsabilité, Savoir défendre ses idées... et influencer les autres !, Le Nouveau Manager Minute, Adjugé !, Pensez comme un freak !, Alerte sur la banquise ! et Objectif Client dont l’article est en rédaction.

L’annonce : Il me fallait poser la question directement parce que je ne savais pas si les auteurs des annonces de partages étaient fichés par les membres. « 8 livres à avoir ou à lire surtout si vous êtes à un poste de responsabilité. Vous les voulez ? Vous connaissez le principe ».

 

Avec une telle annonce, je pouvais m’attendre à de bons résultats. Pourquoi ? Tout se trouve dans l’annonce elle-même :

8 livres : 1, 2, 3, … 8 livres ! Pas mal comme chiffre. Un, c’est une contrainte. Deux, c’est un dilemme. Ce n’est qu’à partir de trois qu’il y a choix. Donc 8 fait l’affaire.

à avoir ou à lire : Soit vous les avez, soit vous les lisez. Avoir les 8 livres n’est pas évident, ce qui signifie que les personnes qui ont déjà lu certains des livres présentés seront intéressées. Celles qui ne les ont pas (lus) vont chercher à les avoir.

surtout si vous êtes à un poste de responsabilité : De nombreuses personnes sont à des postes de responsabilité. Celles qui sont au bas de l’échelle vont chercher à gravir les marches et donc seront aussi motivées à les avoir ou à les lire. Le mot surtout crée un sentiment d’urgence.

Vous les voulez ? Vous connaissez le principe : La question est clairement posée. Et le mot principe stipule que les initiées laisseront leur adresse électronique. S’il existe un code, le mot principe le traduira.

L’image : Elle est belle et bien cadrée. On peut aisément lire les titres des 8 livres.

J’étais sûr que je récolterais des réponses mais pas aussi rapidement !

 

Les résultats du test

 

Le post est publié le 19.07.2017 à 12h53 GMT.

19.07.2017 - 12:53 - Publication de l'annonce des 8 livres, 19.07.2017 - 16:31 - 1 j'aime, 10 commentaires, 312 clics sur le post, 20.07.2017 - 10:18 - 19 j'aime, 56 commentaires, 3155 clics sur le post - 21.07.2017 - 05:44 - 48 j'aime, 163 commentaires, 10393 clics sur le post.

De nombreuses adresses électroniques laissées en commentaires, 10393 clics sur le post. Et tout cela, en moins de 48 h. Vu qu’il s’agissait d’un test, j’ai supprimé le post à 05:45 qui enregistrait 10402 clics en tout. Donc une minute plus tard le post a enregistré 9 clics supplémentaires !

Une telle avalanche de clics traduit la croissance exponentielle due aux vues du post. La plupart des clics venaient de mon réseau de second niveau. Lorsqu’une personne commente ou aime le post, ses contacts voient aussi le post « V a commenté ceci », « W a commenté le partage de Y », « X a partagé le post de Z » dans leur fil d’actualité.

 

 

Les objectifs du test

 

Le test avait deux objectifs majeurs :

1. faire savoir que vous pouvez avoir les livres présentés à prix réduit

2. attirer votre attention sur une pratique à risque

 

1. Vous faire savoir que vous pouvez avoir les livres présentés à prix réduit

Ai-je les 8 livres présentés et plus ? Oui… mais de manière physique, pas en PDF ! Pourriez-vous les avoir ? Oui… à prix réduit. Pourquoi ? Parce qu’ils font partie de la Collection Nouveaux Horizons.

La Collection est subventionnée et est disponible à Haïti et en Afrique francophone (y compris le Maghreb). Pour exemples : Savoir défendre ses idées... et influencer les autres ! de John Daly, (400 pages) m’a coûté 4700 F CFA (7,17 €) à Abidjan en Côte d’Ivoire contre 29,9 € HT sur la toile. Alerte sur la banquise ! de John Kotter (152 pages) m’a coûté 3900 F CFA (5,95 €) contre 19,5 € sur Amazon.

Conseils :

- Téléchargez le riche catalogue, parcourez-le et faites votre choix. J’ai commencé par acheter un livre et en 18 mois j’en ai 22 parce que les ouvrages sont de qualité !

- Sur la page Facebook de la Collection, vous pouvez influencer (contribuer à) la mise à disposition de nouveaux livres. Inutile de chercher à les pirater !

 

2. Attirer votre attention sur une pratique à risque

 

Collecte d’adresse e-mails valides

Avec un tel post, plus de cent adresses e-mail ont été laissées. Je ne sais pas si elles étaient valides ou pas. Toutes les personnes qui accédaient au post avaient aussi accès aux commentaires. Le post a été vu par 10402 personnes 41 heures après. Cela signifie que 10402 personnes avaient accès aux adresses électroniques laissées en commentaires. Imaginez les spams que ces demandeurs auraient pu subir !

J’avais vu un fameux post avec plus de 2500 adresses électroniques, 3 mois après sa publication. Si pour un post comme le mien, plus de 10402 personnes l’ont vu en 41 heures, alors combien de personnes ont vu ce fameux post et ont eu accès aux adresses électroniques sur les 3 mois écoulés ? Un vrai désastre !

Conseil : Si vous avez laissé votre adresse électronique en commentaire d’un post de partage, supprimez-le immédiatement. Le Web n’oublie jamais ! Il s’agit généralement d’ingénierie sociale pour récolter des adresses électroniques. Non seulement l’auteur du post récolte votre e-mail, mais aussi toutes les personnes adeptes du spam.

 

Lien des livres promis

Faites attention aux liens des livres promis. Ils peuvent vous rediriger vers des pages pièges pour vous faire prendre des virus, des chevaux de Troie, etc.

J’ai fait une petite expérience tout de même intéressante. J’ai les livres physiques mais pas les PDF. Je me suis mis à la recherche d’un PDF de l’un des livres. J’ai eu accès à divers liens. En cliquant sur l’un d’entre eux, j’ai pu constater dans le navigateur un curieux manège de 6 redirections pour atterrir à la fin sur un site de streaming vidéo. Le lien supposé de téléchargement était accessible à condition de regarder la publicité ! Je n’ai pas poussé plus loin. L’arnaque était bien visible.



Droits d’auteur et réseaux sociaux

Qui dit réseaux sociaux parle forcément de Socialisation et de fraternisation. Les réseaux sociaux ont ce beau côté de partage. Sur tous les sites web, sous toutes les publications, il existe des boutons de partage ou une option de partage. Avez-vous le droit de tout partager ? Oui… tant que cela n’affecte pas les droits des auteurs. Entre vous et vos contacts sociaux, il y a au milieu les auteurs et leurs droits. Veuillez les respecter !

Prêtez aussi une attention aux conditions d’obtention des ressources. J’ai reçu en 2006 un livre de la part d’un auteur. Il l’a offert à ses fidèles abonnés dont je faisais partie. Mais le livre était en vente sur son site web.

Conseil : Ce n’est pas parce que vous avez reçu gratuitement le livre de la part de l’auteur que vous avez le droit de le partager. Si l’auteur vous autorise à partager sa ressource, vous avez le feu vert.



Apprendre la Recherche Internet

Il existe de nombreuses ressources gratuites sur le web. Avec une bonne base de connaissance en recherche Internet, vous pouvez les obtenir très rapidement. En tant qu’ancien formateur en Recherche Internet, je peux vous dire que le web est une mine d’or pour qui sait fouiller. Pas besoin de piratage !

Conseil : Consacrez au maximum quatre heures de votre temps pour apprendre la recherche Internet et les ressources seront à votre portée.

 

Et si on faisait un autre test ?

Je compte concocter un autre test avec des titres plus croustillants au vu des premiers résultats obtenus. Je demanderai expressément aux membres de ne pas laisser leurs adresses électroniques (ce qui ne cadre pas du tout avec le principe). En espérant récolter des résultats satisfaisants ! A suivre…

Vous pouvez y participer mais ne vendez pas la mèche !

 

Commentaires

    Il y a moins d'une semaine, mon grand frère m'a fait payer un livre à caractère chretien à 4000 frs sans compter son transport et les frais d'envoi. Il y a 4 jours dans ma curiosité de trouver un autre livre qu'il n'a pas pu me trouver en librairie, je trouve effectivement le livre, et en plus je retrouve le premier acheté à 4.000 frs. C'est dommage qu'il ne s'y connait pas en tic et internet, j'aurais économisé au moins 5.000 frs oklm

Poster un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.