.

Ces entreprises qui réussissent en Afrique

Publié par Mouahé Régis KONAN

En Afrique, certains entrepreneurs réussissent là où d’autres échouent. Comment s’y prennent-ils ? Quels sont les défis qu’ils ont à relever ? Que savent-ils ? Quelles sont les clés de la réussite ?

A travers son livre Ces entreprises qui réussissent en Afrique, Jonathan Berman, journaliste, écrivain et spécialiste reconnu des marchés émergents, nous invite à découvrir les témoignages précieux d'entrepreneurs talentueux qui réussissent en Afrique.

 

Les défis à relever

L’Afrique a de nombreux défis à relever.

Les premiers défis sont macroéconomiques. Les gouvernements doivent être au premier plan pour éviter le retour des inflations accélérées, de la dépréciation des devises, et, surtout, du surendettement dont l’Afrique est sortie.

Les seconds sont structurels. L’Afrique a pris 30 ans de retard en matière d’infrastructure.

Les troisièmes sont microéconomiques. La densification du tissu des PME est une urgence tant du point de vue des gouvernements que des grandes entreprises, qui ont un besoin critique de fournisseurs locaux.

Les quatrièmes sont humains. Les compétences humaines sont encore modestes au regard de l’intensité de la croissance économique. Les entreprises doivent se mobiliser chaque jour davantage pour améliorer leur capital humain et le protéger.

Les cinquièmes sont environnementaux. Les défis auquel fait face le continent dans ce domaine sont gigantesques et pourraient impacter la croissance : vulnérabilité au réchauffement climatique, perte de biodiversité et de la qualité des sols, tension sur les ressources naturelles à commencer par l’eau, pollutions humaines ou industrielles avec leur cortège d’implications sur la santé.

Et tous ces défis sont révélateurs d’opportunités à saisir.

 

Le réveil d’un continent

Deux couvertures de The Economist à onze ans d’écart montrent que le continent se réveille. Le 13 mai 2000, on peut lire « le continent sans espoir ». Le 3 décembre 2011, on lit « L’essor de l’Afrique ».

Trois dynamiques essentiellement internes expliquent la croissance de l’Afrique : la révolution de la gouvernance, l’évolution de l’éducation et la transformation des moyens de communication.

 

L’Afrique en devenir

L’Afrique est un continent d’une exceptionnelle diversité. Et si vous voulez y réussir, vous devrez comprendre les différentes régions africaines. 54 pays, six langues officielles et des centaines de groupes ethnolinguistiques et tribaux, qui, pour beaucoup, ne coïncident pas avec les frontières nationales. Mais comprendre les différentes régions ne suffit pas. Si vous regardez l’Afrique exclusivement à travers un prisme national, vous ne voyez pas son vrai visage.

Il faut penser régions : CEDEAO, SADC, COMESA, EAS, CEEAC. Sans oublier que les régions changent. La bonne vision, c’est un ensemble fragmenté.

 

L’« Africapitalisme »

Vu que l’Afrique a besoin de tout, c’est une opportunité incroyable. Manquer de quelque chose ne veut pas dire que l’on n’est pas en mesure de le payer. Les chefs d’entreprise qui réussissent en Afrique identifient les besoins et reconnaissent une opportunité d’élargir la cible de leur marché.

Beaucoup de besoins restent insatisfaits en Afrique, mais ce n’est pas parce que la solution n’existe pas ou qu’elle est trop chère. Ils restent insatisfaits à cause des écarts qui pourraient être réduits : le fossé entre vendeurs et acheteurs, entre gouvernements et citoyens, entre les entreprises et leur environnement. Les chefs d’entreprise qui réussissent en Afrique sont ceux qui comblent ces fossés.

 

Les stratégies gagnantes

Les chefs d’entreprise qui prospèrent en Afrique partagent les traits de caractère suivants : ils acceptent l’incertitude, mettent la main dans le cambouis, créent ce dont ils ont besoin, sont tenaces et adaptent leurs projets à la culture locale.

Aucune de ces caractéristiques n’est spécifique à l’Afrique ou aux marchés frontières. Mais elles arrivent bien avant les caractéristiques que l’on associe d’habitude aux gens qui réussissent, comme le fait de « travailler dur ».

 

Et les gouvernements ?

Il existe un ensemble de questions que les investisseurs et les cadres se posent lorsqu’il s’agit de gouvernement : est-que que je devrai leur graisser la patte ? Qu’arrivera-t-il si je ne le fais pas ? Les tribunaux feront-ils respecter mes contrats ? Comment protéger mon investissement pour éviter d’être exproprié ?

La politique des gouvernements en Afrique est un paysage en pleine mutation. De plus en plus, les postes élevés sont occupés par des technocrates qui ont à la fois les compétences et la motivation pour mener une bonne politique.

Les gouvernements en Afrique ont le même besoin que les autres de répondre à des échéances politiques de court terme. Ce qui distingue les gouvernements des marchés frontières est qu’ils accordent beaucoup plus de valeur à l’engagement à long terme des entreprises.

 

Et la Chine ?

Les Chinois gagnent en Afrique parce qu’ils gèrent bien l’incertitude, qu’ils mettent les mains dans le cambouis, font preuve d’une ténacité remarquable et adaptent leur modèle économique localement.

Les Chinois, contrairement aux entreprises occidentales, voient l’Afrique comme un investissement, pas comme une œuvre de bienfaisance. Le Chinois qui arrive en Afrique se souvient de l’époque où la Chine ressemblait à l’Afrique, il y a 30 ans, et se dit : "Formidable, voici une nouvelle occasion pour nous. Nous pouvons investir ici. Nous pouvons gagner de l’argent."

Personnellement, je pense que si vous ne savez pas quoi faire et comment faire, observez les Chinois et suivez leur voie. Vous réussirez assurément.

Ces entreprises qui réussissent en Afrique, de Jonathan Berman, est un livre disponible dans la collection Nouveaux Horizons. Vous pouvez donc l’acheter à prix réduit dans les librairies partenaires si vous êtes à Haïti ou en Afrique francophone. Prix de mon exemplaire à Abidjan en Côte d’Ivoire : 4.500 F CFA (6,86 €) - les prix peuvent varier d’une librairie à une autre.

Poster un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.