.

AVANT AVANT : quand le passé se partage

Publié par Mouahé Régis KONAN

Le vendredi 6 octobre 2017, un ami m'ajoute au groupe AVANT AVANT sur Facebook. Je vais voir ce qui s'y trouve et là... Stupéfaction !

Je revois des objets de mon enfance, des livres, des séries, des acteurs, des aliments, etc. tant de choses refoulées loin dans ma mémoire. Je commence à me rappeler des événements heureux, des personnes et des lieux qui ont marqué mon enfance et mon adolescence.

En parcourant les publications, les nombreuses publications, je me rends compte que tous les membres se mettent à partager leurs faits marquants du passé. Les réactions sont nombreuses et les commentaires abondent.

Pourquoi un tel engouement ?

Je me suis posé la question de savoir pourquoi il y avait tant de personnes heureuses sur le groupe. J'ajoute rarement des personnes à un groupe et je me suis surpris à le faire. Pourquoi ?

AVANT AVANT diffère des autres groupes ivoiriens parce qu'il apporte de la joie et du bonheur au peuple ivoirien, lassé des querelles, des palabres inutiles et de la médiocrité.

Chacun dans sa vie a été marqué par de nombreuses choses et a quelque chose à raconter aux autres. Une seule photo ou un texte déclenche en vous tout un tas de souvenirs.

 

Chaque génération a ses bons et mauvais souvenirs. Il suffit de faire l'effort de s'en rappeler. Et lorsque votre mémoire vous fait défaut, les publications des autres membres l'activent avec le sourire, le rire ou des larmes de joie à l'appui.



Un post vous fait rappeler quelque chose de particulier et vous vous mettez à faire des recherches sur Internet en vue de dénicher un objet, une photo et faire vous aussi un post. AVANT AVANT transforme donc ses membres en « archéologues » à la recherche des vestiges de leur passé.



Les histoires racontées nous montrent que chacun tire des leçons positives de ce qui lui arrive. Des regrets, des peines, mais surtout de la reconnaissance.

Chaque époque a ses réalités et dans le groupe vous trouverez probablement tout ce qui unit le peuple ivoirien. Toutes les générations sont présentes sur le groupe.

 

Du jamais vu !

Près de 90.000 membres en moins d'un mois... Le phénomène est national. Des amis qui ne publient jamais sur les groupes dont nous sommes membres publient et publient encore. Certains parmi eux commentent longuement. Seul le groupe AVANT AVANT a réussi à activer les plus timides et les plus effacés.



Attention à l'addiction. Plusieurs membres avouent passer des heures sur le groupe.

Certains ont clairement affirmé comme moi que leur fil d'actualité est inondé de publications AVANT AVANT. D’autres ont préféré quitter le groupe pour ne pas être tenté de voir les publications.

Si vous voulez rejoindre le groupe, cliquez ici.

Faites une recherche sur le groupe avant de poster. Il y a peut-être un membre qui a déjà partagé ce que vous avez en tête.

Le souvenir des bonnes choses est mieux que le souvenir de choses tristes.

Si l'on veut pouvoir raconter de bonnes choses dans un futur lointain qui sera le « Avant Avant » de maintenant, nous devons travailler à l'amélioration du présent. Partagez le positif et l'excellence sur le groupe et montrez la voie aux autres.

Poster un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.